ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES -VIDEOS - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
le JASON ou PACHA à DEUX QUEUES (Charaxes jasius) !
(Lépidoptère Nymphalidae)
 
 
(page 2 sur 3)
 
- pour quitter les agrandissements faire "page précédente" dans votre navigateur -
 
 
 Intro !
 
Entre autres travaux passés à la postérité, le célèbre naturaliste suédois Carl von Linné (1707-1778) a décrit un nombre considérable d'insectes. Si les noms donnés se réfèrent souvent, et classiquement, à des caractéristiques morphologiques ou biologiques ( comme "rubra" = rouge, ou "campestris" = des champs ), ce descripteur aimait aussi à "piocher" dans le mythologique.
 
C'est par exemple le cas pour notre Jason, lequel fait référence à Jasius, père d'Atalante, et fils de Jaso la Déesse de la maladie. La relation avec le lépidoptère apparaît dès lors nettement moins évidente, mais l'imagination humaine étant notoirement sans limite, qui s'étonnera qu'elle puisse parfois emprunter des voies aussi impénétrables que celles du Seigneur !
 
Présentation 
 
La "Nymphale de l'arbousier", troisième et dernière édition de son nom, est un grand et beau papillon diurne, qui vu son nom relève logiquement de la Famille des Nymphalidés (130 espèces en France), et se développe non moins logiquement sur l' Arbousier (Arbutus unedo), à ne pas confondre avec l' Argousier (Hippophae rhamnoides). Sa taille (jusqu'à 10 cm d'envergure chez les grandes femelles), sa fréquence, et la richesse de sa livrée bigarrée, font qu'il ne saurait passer inaperçu là où il vit, d'autant qu'il aime se gorger de fruits mûrs et fermentés, quand les autres papillons préfèrent puiser le nectar au coeur des corolles visitées.
 
côté face.....Charaxes jasius de collection en recto-verso.....côté pile !
.... sur exemplaires de collection, et donc censément "pâlichons" ... l'éclat de la jeunesse se perdant là aussi au fil des ans !
 
 
Typiquement méditerranéen (Grèce, Yougoslavie, Italie orientale), le Jason est par ailleurs plus localisé ou ponctuellement connu (Espagne, Portugal, Sardaigne, Corse). En France continentale il est surtout provençal, et languedocien à un moindre degré, mais il est susceptible de remonter jusqu'en Lozère. Ce bel insecte apparaît une première fois en Mai-Juin (génération issue de chenilles hibernantes), puis en Août-Septembre, cette seconde génération pouvant être relativement "généreuse", du moins par places. J'ajouterais que ce papillon relève du Genre Charaxes, très abondamment représenté en Afrique.
 
 
Charaxes jasius en main, sur le vif (photo 1) Charaxes jasius en main, sur le vif (photo 2) Charaxes jasius sur pomme pourrie
Charaxes jasius "frais" ....sur pomme pas fraîche !
 
 
L'oeuf
 
Les oeufs sont relativement gros, et pondus à la surface des feuilles de l'arbousier, le seul arbre nourricier du Jason, du moins dans la nature. En captivité, le laurier sauce, l'oranger, et le rosier, sont donnés comme parfois acceptés, mais ces plantes de substitution ne sont pas la panacée. L'oeuf frais pondu est jaune, puis la partie sommitale s'auréole progressivement de brun-rougeâtre, avant de virer au rouge franc. La durée de l'incubation, comme toujours tributaire de la température, s'échelonne entre 10 et 15 jours.
 
 
 oeufs de C. jasius oeufs de C. jasius (échelle) oeufs de C. jasius (détail)
à gauche: vue partielle d'une ponte de "Pacha"; au centre: mise en évidence de la taille des oeufs;
à droite: détail des "auréoles" ...quasi "monacales" !
 
 
 
La chenille
 
Elle est fort curieuse, notamment en raison des quadruples "cornes" carminées qui prolongent une tête à la platitude bien peu ordinaire, où le front et la face semblent ne faire qu'un. Les images ci-dessous témoignent des différentes étapes du développement de la "caterpillar" ( comme disent les anglo-saxons ! ), depuis la "chenillette" néonate à la chenille mature, et donc prête à se chrysalider.
 
 
 chenille naissante de Charaxes jasius chenille de jasius au second stade tête de chenille de jasius au second stade chenilles de jasius au stade "pupillé"
de gauche à droite: 1)- chenille naissante, avec son "masque" noir violacé;
2 &3)- stade suivant avec éclaircissement facial (ensemble et "portrait"); 4 & 5)- stades à 1 "pupille";
 
 
 
chenilles de jasius  à 1 pupille chenille de jasius à 2 pupilles (photo 1) chenille de jasius à 2 pupilles (photo 2) chenille de jasius à 2 pupilles (photo 3) chenille de jasius à 2 pupilles (gros plan de la tête)
de gauche à droite: 1)- groupe au stade "mono pupillé"; 2-3-4)- stades " bi-pupillés"; 5)- gros plan !
 
 
 
groupe de chenilles de jasius au dernier stade (photo 1) chenille de jasius au dernier stade (gros plan) groupe de chenilles de jasius au dernier stade (photo 1) détail des ocelles de la chenille de jzasius
Chenilles à terme, et détail des ocelles pupillés
 
 
 
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr