ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES -VIDEOS - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
La RHYSSE PERSUASIVE (Rhyssa persuasoria) !
(Hyménoptère Ichneumonidae))
 
 (page 3 sur 3)
 
- pour quitter les agrandissements faire "page précédente" dans votre navigateur -

 

l'art et la manière de ... rengainer !
 
Son ouvrage terminé, la bestiole range ses outils comme vous et moi, et je la soupçonne fortement d'en profiter pour les nettoyer ! La méthode est immuable, réglée comme du papier musique, et cela va très vite ... d'où un gros "coup de bol" pour parfaitement saisir l'instant "T", et notamment la très esthétique ( et instructive ! ) phase finale. Vous noterez que la gaine se relève lors de l'enfoncement du stylet ... et qu'elle s'abaisse en phase de retrait !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), remise en place du stylet, phase 1. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) remise en place du stylet, phase 2 Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), phase 3. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), remise en place du stylet, fin.
de gauche à droite: 1)- le stylet est sur le point de sortir du bois, d'où la bestiole campée à la verticale ( faisant littéralement des "pointes" à la manière d'une danseuse ! ), et la gaine abaissée prête à recevoir le "foret"; 2)- en une fraction de seconde le stylet est ramené à la toute proximité de la gaine, et "pris en mains" ... par les pattes postérieures ! 3)- la bestiole se cambre , ce qui a pour effet de faire glisser la gaine entre ses pattes ... en y insérant le stylet; 4)- position aussi insolite qu'esthétique, mais surtout explicite. En effet, sur l'agrandissement, on perçoit nettement la tarière coulissant entre les tarses croisés, d'où un "rengainage" aussi rapide que précis du stylet .... nettoyage du "matos" en sus !
 
 
... et un "portrait" ... Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) gros plan de la tête. .... pour le plaisir !
 

La larve !

Au terme des "grandes manoeuvres" ci-dessus illustrées, l'oeuf du parasite est déposé sur la larve proie, laquelle sera progressivement mangée vive. Les organes vitaux sont en effet soigneusement épargnés, du moins jusqu'au plein développement de la larve du parasite ... stade où le "garde-manger" sera croqué, cette fois sans vergogne ni restrictions ! Toutes proportions gardées, c'est un peu comme si vous alliez découper votre steak quotidien sur une vache au pré !

 
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), larve à terme, vue dorsale. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) larve à terme, vue ventrale. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) larve à terme, avec échelle.
 
larve à terme, avec "gros plan" de la tête et du très acéré "bec de perroquet".
Une sorte de cocon, mélange de bois et de soie, sera ultérieurement tissé (cf. la "Rhagie inquisitrice" du menu Coléoptères).
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), larve à terme, vue ventrale, photo 2. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), larve, détail de la tête. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), larve vue ventrale.
 
 
La nymphe !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) nymphe stade 1. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), nymphe, stade 2.
Evolution de la nymphe de Rhysse persuasive
6 jours pleins séparent la première photo (en haut et à gauche), et la dernière (en bas à droite) où la bestiole est prête à "émerger".
Il s'agit d'une future femelle, et vous remarquerez la longue tarière repliée sur le dos.
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) , nymphe, stade 3. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), nymphe prête à éclore.
 
 
... et la suite logique !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), femelle, photo 1. Rhysse persuasive (Rhysse persuasoria) femelle, photo 2. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) femelle, photo 3.
 .
Ci-dessous à droite: exemple de trou de sortie parfaitement circulaire ... 4 mm au compas !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), gros plan 1. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) gros plan 2. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), trou de sortie. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) trou de sortie avec échelle.
 
 
les Rhysses ... à table !
 
De très nombreuses espèces d'insectes apprécient les inflorescences des ombellifères, et les Rhysses en font partie, comme les illustrations ci-dessous le montrent. Vous noterez que ces bestioles sont du genre à "mâchouiller", plutôt qu'à butiner !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) femelle sur ombellifères. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) mâle sur ombellifères, photo 1. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria), mâle sur ombellifères, photo 2. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) mâle sur ombellifères, photo 3
Creuser le bois .... creuse aussi les estomacs !
ci-dessus à gauche: femelle à l'oeuvre; à suivre: mâle;
ci-dessous: femelles. Celle du centre est toute barbouillée de pollen .... comme un bébé peut l'être de bouillie !
 
Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria)  sur ombellifères, gros plan 1. Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) sur ombellifères, gros plan 2.  Rhysse persuasive (Rhyssa persuasoria) sur ombellifères, gros plan 3.
 
En guise de conclusion ...
 
.... et maintenant faites connaissance avec le Sirex géant ... le "plat préféré" de la Rhysse !
 
 Oyez oyez !
Techniquement parlant, je doute que nous puissions égaler la Rhysse, à savoir réaliser un foret de 2/10 de mm de diamètre, qui ne soit pas d'acier, et puisse sans se rompre percer des dizaines de trous dans du bois résineux, et cela sur une profondeur de 40 mm. Si un spécialiste en micromécanique passe par là, je serais ravi d'avoir son avis !
 
 
FIN
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr