ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES -VIDEOS - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
la LIVRÉE des ARBRES ou BOMBYX à BAGUE ou BOMBYX à LIVRÉE (Malacosoma neustria) !
(Lépidoptère Lasiocampidae)
 
(page 3 sur 3)
 
 - pour quitter les agrandissements, et les vidéos, faire "page précédente" dans votre navigateur -
 
 
La chenille ... le développement !
Stade 1 (= L1)
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), éclosion des  oeufs. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes naissantes. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette stade 1, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette stade 1, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), ponte vide.
de gauche à droite: 1)- l'heure de la sortie ! 2)- premiers pas ! 3 & 4)- chenillettes naissantes;
5)- tout a une fin, les éclosions aussi, mais le nid va longuement perdurer en l'état tant son "moulage" est résistant.
 
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes stade 1 sur leur nid, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes stade 1  "à table". Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  nid de chenillettes stade 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes stade 1  prête à muer. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette en fin de stade 1,  photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette en fin de stade 1,  photo 2
De gauche à droite: 1)- les premiers fils de soie du futur nid (enrobage du support); 2)- grignotages entre copines ! 3)- en l'espace de 3 à 4 jours un fort joli nid a été tissé par les minuscules bestioles; 4)- au pays du Bombyx à bague tout le monde rentre au nid pour y muer en toute sécurité, mais comme le montre cette chenille esseulée, tout domaine a ses exceptions; 5 & 6)- chenillettes parvenues au terme du 1e stade larvaire, et donc prêtes à muer ... pour passer au 2e !
 
 
Stade 2 (= L2)
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes sytade 2 sur nid, photo 1.  Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes sytade 2 sur nid, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillettes sytade 2 sur nid, photo 3.................. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette stade 2, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenillette stade 2, photo  2.
ci-dessus: à gauche: début des sorties "après mues": à droite: outre la logique augmentation de taille, le passage au 2e stade larvaire est caractérisé par l'acquisition des premières rayures longitudinales, ci-dessous: grégarisme oblige, tout se fait collectivement (prise de nourriture, rentrées ou sorties du nid, bains de soleil, regroupements "collé-serré" , etc...), mais nul ne sait vraiment "comment ça marche".
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), nichée chenille stade 2, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), nichée chenille stade 2, photo  2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), nichée chenille stade 2, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), nichée chenille stade 2, photo 4. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), nichée chenille stade 2, photo 5.
 
 
 
Stade 3 (= L3)
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 3, photo 1.  Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 3, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 3, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif chenilles stade 2 et 3,.
Les rayures s'affirment, mais hormis la taille ce stade diffère peu du précédent.
à droite: bien que ce soit la norme, vous noterez l'étonnante différence de taille des chenilles entre le début et la fin d'un même stade larvaire ( ici le 2e ! )
 
 Groupes de chenilles prêtes à passer au 4e stade .... et venant d'y passer!
à droite: comparaison entre une chenille prête à passer au 4e stade, et une toute récente 4e stade.
 
 
Stade 4 (= L4)
 Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 4, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 4, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenille stade 4, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif chenilles stade 3 et 4.
ci-dessus de gauche à droite: 1 à 3)- avec l'acquisition de la "déco" définitive la bestiole voit la vie ... en bleu !
à droite: en regard d'une "L2", la "L4" a véritablement attrapé la grosse tête !
ci-dessous: droite et gauche: agapes nocturnes ! au centre: quand l'appétit va .... !
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), repas nocturne de chenilles stade 4, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), repas nocturne de chenilles stade 4, photo 2 ..................Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  branches défoliées.................... Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), repas nocturne de chenilles stade 4, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), repas nocturne de chenilles stade 4, photo 4.
 
 
Stade 5 (= L5) ... le der des der !
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif chenilles stades 4 et 5, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif chenilles stades 4 et 5, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif chenilles stades 4 et 5, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chenilles prêtes à coconner.
de gauche à droite: 1 à 3)face à face entre chenille prête à passer au 5e et dernier stade larvaire ... et chenille venant d'y passer.
4)- chenilles prêtes à coconner ... quand tout se passe bien !
 
 
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),   nichée chenilles stade 5, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),   nichée chenilles stade 5, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),   nichée chenilles stade 5, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  duo comparatif avec chenille "attardée".
Nichée expérimentale avec chenilles en fin de développement (cela paraît tout simple, pour ne pas dire tout bête, ... encore faut-il s'en occuper... et bien !) à droite: le développement de la nichée est en principe "synchro", mais il se trouve toujours des "traînardes" ... pour des raisons qu'elles seules connaissent ! A titre d'exemple, et aussi surprenant que cela puisse paraître, ces 2 chenilles sont du même âge.
 
Le parasitisme !

Le rôle régulateur des parasites n'est plus à démontrer, et au pays des chenilles la palme revient conjointement aux mouches Tachinaires et aux Hyménoptères de la Famille des Ichneumonidae. Les espèces parasites sont très nombreuses, et non moins variées que le sont les "techniques" employées, mais au final toutes conduisent à la mort de l'hôte. Sachant que la pérennité des espèces parasites passe elle même par celle de leurs hôtes respectifs vous comprendrez toute l'importante des équilibres dits naturels .... chacun devant pouvoir y trouver son compte !

 
1e exemple !
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),   nichée de chenilles avec cocons de parasites. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  cocons d'ichneumon parasite.. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  ichneumons parasites, avec cocons.
à gauche: cocons d'ichneumon trouvés "en place" dans un nid "sauvage".
à suivre: cocons "récupérés", et les mêmes après éclosions (espèce indéterminée).
 
... et second exemple ! 
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  cocons suspendus de Braconidé parasite, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  cocons suspendus de Braconidé parasite, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  cocons de Braconidés parasites, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  cocons de Braconidés parasites, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  larve de Braconidé parasite, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  larve de Braconidé parasite, photo 2.
Arrivée à terme la larve de ce petit ichneumon parasite (Braconidae) perfore le tégument de la chenille,
puis se laisse pendre au bout d'un long fil de soie avant de tisser un cocon qui va progressivement brunir et se solidifier.
L'évolution au sein des cocons étant bouclée en l'espace de 2 à 3 semaines, plusieurs générations annuelles sont sans doute possibles.
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  larve de Braconidé parasite tissant son cocon. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), Braconidé parasite adulte, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), Braconidé parasite adulte, photo 2 Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), Braconidé parasite adulte, photo 3
 
 
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  chenille parasitée, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  chenille parasitée, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  chenille parasitée, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria),  chenille parasitée, photo 4.
Ces photos sont à l'évidence très mauvaises, mais néanmoins très explicites.
Comme tous les parasites internes (= "endoparasites" ! ) la larve de notre petit Braconidae sait se faire totalement oublier tout au long de son développement. Par contre son arrivée à terme est nettement plus "hard", et ces photos en témoignent. Face à de telles contorsions, et à pareil gonflement des téguments, il est en en effet bien difficile de ne pas y voir l'expression d'une véritable souffrance de la chenille lorsque la larve parasite s'apprête à la quitter. Au risque de me faire taxer d'anthropomorphisme, et de sensiblerie, j'ajouterais ne pas rester indifférent ... limite compatir !
 
Cocons et chrysalides !

Au terme de leur développement, et donc en juin-juillet selon régions, les chenilles se dispersent pour coconner, ce qu'elles font le plus souvent dans le feuillage même de l'arbre nourricier, mais parfois à terre dans la couverture herbacée, la litière superficielle, ou encore les feuilles mortes. Très oblongs, et joliment soufrés, les cocons sont plus ou moins parsemés d'une sécrétion poudreuse (*) de même couleur que l'on retrouve également à l'intérieur et sur les chrysalides. L'émergence des papillons intervient 4 à 6 semaines semaines plus tard.

(*) J'avoue tout ignorer de cette excrétion (origine, composition, raison d'être), sauf à supposer qu'il pourrait s'agir d'urates, autrement dit de déchets organiques rejetés lors du tissage. Le même "phénomène", en nettement plus abondant, s'observe chez la "Feuille morte du chêne" (Gastropacha quercifolia) cf. site. Si un lecteur peut éclairer ma lanterne, je suis bien sûr preneur des 2 mains !

 
Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), cocon, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), cocon, photo 2. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), cocon en main, photo 1. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), cocon en main, photo 2 Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), cocon en main, photo 3. Bombyx à bague ou Livrée des arbres (Malacosoma neustria), chrysalides.
 
 
 En guise de conclusion ....
Grande braderie ! ... tout doit disparaître !
 
Je vous invite à lire ou relire 5 ouvrages pouvant se qualifier de "visionnaires", leurs titres particulièrement explicites ajoutant à la pertinence du propos. Parus dans les années 60-70 ils sont malheureusement plus que jamais d'actualité car au train où vont les choses l'érosion faunistique risque fort d'aller crescendo, et de très vite tourner à la liquidation. Certes, il ne s'agit pas d'insectes, mais croyez-moi ces derniers sont guère mieux lotis, d'autant qu'il n'y a pas grand monde pour s'émouvoir de leur raréfaction, voire de leur disparition ... et qu'une Brigitte Bardot des bestioles reste à "inventer" !
 
Printemps silencieux (Carson Rachel) 1963
La nature dé-naturée (Jean Dorst) 1970
Les animaux malades de l'homme (Philippe Diolé) 1974
L'adieu aux bêtes (Jean-Yves Domalain) 1975
Avant que Nature meure (Jean Dorst) 1978
 
**********************************
 
FIN
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr