ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES - C-KOI ? - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
 le MACHAON (Papilio machaon) !
(Lépidoptère Papilionidae)
 
(page 3 sur 4) 
 
- pour quitter les agrandissements faire "page précédente" dans votre navigateur -
 
 
Variabilité chromatique
 
Chez les chenilles matures du Papilio machaon les variations chromatiques portent essentiellement sur l'étendue des zones noires en regard des vertes .... ou vice versa si vous préférez ! Concrètement, et vous l'aurez compris, cela se traduit par des chenilles globalement un peu plus vertes ....et d'autres un peu plus noires !
 
Les formes très assombries (comme ci-dessous) sont relativement peu fréquentes, et elles se rencontrent surtout chez les chenilles se développant tardivement, ce qui semble écarter toute origine génétique. Dans le même esprit, et croyez-moi je le regrette, il n'y a pas "transfert" de ce mélanisme au niveau du papillon. Autrement dit, il n'y aura pas de formes "nigra", c'est-à-dire de fabuleux et rarissimes Machaons noirs.
 
  chenille de Machaon à terme chenille de Machaon à terme chenille de Machaon "in natura"
à gauche et au centre: chenilles à dominante verte; à droite: forme pouvant se qualifier de "moyenne"
 
 chenilles de Machaon mélanisantes chenille de Machaon mélanisante, détail chenille de Machaon mélanisante, détail
Exemples de chenilles "mélanisantes", trouvées très tardivement en saison (10 Octobre 2005). 
 
Défense
 
La chenille du Machaon ne cherche pas à se dissimuler, et si elle ne peut pas grand chose contre l'oeil du jardinier, et encore moins contre la semelle de ses chaussures, elle dispose par ailleurs d'un organe répulsif apte à dissuader ses prédateurs naturels de "consommer". Appelé "osmeterium", cet organe bifide est orangé, particulièrement malodorant, et invaginé en arrière de la tête . Quelque peu "gonflable", il se déploie et s'érige, comme ci-dessous, quand la chenille est agressée, ou inquiétée.
 
osmeterium de chenille de Machaon osmeterium de chenille de Machaon (gros plan) Machaon (Papilio machaon), détail de l'osmeterium. Machaon (Papilio machaon), détail de l'osmeterium.
Mise en évidence de l' osmeterium !
 
Nuisibilité ?
 
 Les oeufs étant pondus isolément, les chenilles sont pareillement esseulées, et fatalement peu nombreuses. De ce fait, et même si quelques fanes s'en trouvent ça et là croquées cette chenille ne saurait porter préjudice à une culture de carottes, et encore moins la mettre en péril.
  
Chenille de Papilio machaon au 3e stade (photo 1) Chenille de Papilio machaon au 3e stade (photo 2)
La chenille du Machaon a un faible pour les carottes cultivées, mais très souvent elle y signe son arrêt de mort, en raison des traitements insecticides. Vous noterez qu'il s'agit là du 4e stade ("picots" encore présents) mais de formes claires, d'où une "selle" très peu contrastée, pour ne pas dire invisible.
 

La nymphose

 
A l'approche de la nymphose, et contrairement à certaines chenilles, celles du Machaon ne quittent pas la plante nourricière, ou s'en éloignent fort peu. Elles cessent bien sûr de s'alimenter, déambulent quelque peu, éliminent ce qu'elles ont à éliminer, et finissent par s'amarrer au gré des tiges et rameaux où elles se sont le plus souvent développées.
 
Par opposition aux chrysalides dites "suspendues", et donc toujours "tête en bas" (comme celles du "Paon du jour", ci-dessous à droite), la chrysalide du Machaon est dite "ceinturée", un lien soyeux l'entourant à mi-corps, et la retenant au support. Il s'ensuit une position de principe "tête en haut", et la présence d'un double amarrage, puisque la chrysalide est là aussi fixée au support, via son "cremaster".
 
Vous noterez que ce "cremaster" (du moins chez les papillons de jour ! ) est constitué d'une toute petite zone, très densément et finement griffue, située à la toute extrémité postérieure de la chrysalide. Tel le "velcro" (comme quoi l'Homme n'a rien inventé ! ) ce cremaster assure un excellent ancrage en s'accrochant dans un réseau soyeux déposé par la chenille.
 
Machaon (Papilio machaon) chenilles  "amarrées". chenille de Machaon en pré-nymphose Chrysalide de Machaon (photo 1) Chrysalide de Machaon (photo 2) cremaster de chrysalide de Machaon cremaster de Machaon en gros plan chrysalides suspendues de "Paon du jour" 
de gauche à droite: 1 &2)- chenilles "amarrées" en pré-nymphose; 3 & 4)- chrysalide (remarquer là aussi la "ceinture" soyeuse);
5 & 6)- localisation et détails du "crémaster"; 7)- exemple de chrysalides suspendues du "Paon du jour" (Inachis io)
 
 
verte ou brune .... chrysalides de machaon (formes verte et grise) photo 1 chrysalides de machaon (formes verte et grise) photo 2 ...brune ou verte !
.... telle peut se présenter la chrysalide du Machaon .... l'influence du support ou de la saison restant à démontrer !.
 
 
Pour info !
 
La confection et la mise en place de la ceinture de soie ne sont pas mince affaire, d'autant que ces opérations interviennent alors que l'extrémité abdominale de la chenille est déjà solidaire du support, ce qui condamne tout déplacement, et affecte évidemment la liberté des mouvements. Il s'ensuit moult étirements, contractions, et contorsions tous azimuts, car les brides soyeuses constituant la ceinture doivent être endossées en même temps que tissées, puis être disposées en bonne place, et donc après les pattes thoraciques ... mais avant les abdominales ! ...CQFD !
 
 chenille de machaon en pré-nymphose: confection de la ceinture de soie (photo 1) chenille de machaon en pré-nymphose: confection de la ceinture de soie (photo 2) chenille de machaon en pré-nymphose: confection de la ceinture de soie (photo 3) chenille de machaon en pré-nymphose: confection de la ceinture de soie (photo 4) chenille de machaon en pré-nymphose: confection de la ceinture de soie (photo 5)
.... quelques images illustrant la confection de la "ceinture de sécurité" (tissage et mise en place),
 
  
Le nourrissage artificiel !
en cas de besoin .... nourrissage artificiel de Machaon, photo 1 nourrissage artificiel de Machaon, photo 2 nourrissage artificiel de Machaon, photo 3 .... ou pour le fun !

Les papillons diurnes, et les nocturnes "butineurs", acceptent assez volontiers un nourrissage artificiel à base d'eau sucrée ou miellée. Un certain "apprentissage" est toutefois nécessaire pour la bestiole, mais aussi pour le "dresseur". Un minimum de dextérité est également souhaitable, par exemple pour tenir le papillon, et lui faire "goûter" le breuvage, en déroulant la trompe avec l'extrémité d'une épingle.   

 
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr