ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES - C-KOI ? - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
GALÉODES ET SCORPIONS !
 
(page 2 sur 3)
 
 
Intro !
 
Une fois n'est pas coutume, cette page sera plus orientée sur le comportemental que sur la biologie proprement dite. Par ailleurs je ferais une autre exception en incluant ces arachnides dans des pages qui par définition sont dévolues aux seuls insectes.
 
A cette occasion je rappelle qu'au niveau zoologique les arachnides diffèrent des insectes par de multiples critères, le plus classique d'entre eux portant sur le nombre de pattes (4 paires pour les premiers, et 3 pour les seconds).
 
Cela précisé vous verrez que galéodes et scorpions valent bien le détour, et que le fait de les associer ne doit rien au hasard. Par ailleurs, ayant toujours dit une galéode, et non un galéode comme il se devrait, je persiste et signe en espérant que les puristes et spécialistes ne m'en tiendront pas trop rigueur.
 
Les Galéodes:
 

Également dénommées Solifuges les Galéodes sont voisines des araignées et leur allure générale en témoigne. Au bas mot quelques 600 espèces sont connues et réparties dans de nombreuses régions du globe. Dans certains pays Africains elles sont très redoutées et appelées "scorpions du vent" car elles sont censées n'apparaître que les jours où Eole se manifeste au-delà de l'habituel. En Espagne c'est l' "araignée du soleil", ce qui est relativement plus conforme à la réalité, car ces arachnides affectionnent sans conteste les terres chaudes et arides, voire plus ou moins désertiques, même si la plupart des espèces sont nocturnes, d'où le terme de "solifuge" (= fuyant le soleil).

 
Galéode.....galéode ou solifuge galéode ou solifuge....ou Solifuge
.....c'est du pareil au même !
 

Les galéodes sont dotées de 2 pinces juxtaposées, très développées et puissantes, aptes à perforer, cisailler, et dilacérer. Ce sont en fait des chélicères modifiées, et à ce titre ces pinces prolongent évidemment la tête, ou plus exactement le céphalothorax (fusion de la tête et du thorax). Elles sont dirigées vers l'avant , dotées d'une relative mobilité, et peuvent fonctionner indépendamment l'une de l'autre. Les galéodes sont souvent de grande taille (de l'ordre de 3 à 5 cm), plus ou moins jaunâtres ou roussâtres, et couvertes de longs poils clairsemés de même couleur ayant des fonctions sensorielles. Elles se caractérisent également par des pédipalpes très développés, qui font d'ailleurs plus office de pattes que de palpes, d'où le nom d'araignées à dix pattes qui est parfois donné aux Solifuges.  

 
un look très spécial...."portrait" de galéode "portrait" de galéode ....mais aussi très efficace !
  un "portrait" qui se passe de commentaires !
 
Ces arachnides sont de redoutables prédateurs, extrêmement vifs et rapides. Quand elles sont sur la défensive les galéodes sont particulièrement impressionnantes, car au caractère déjà très dissuasif de pinces largement ouvertes s'ajoutent des yeux noirs et brillants, insérés côte à côte, qui accentuent un faciès déjà bien peu engageant.
 
L'anecdote de la page suivante permet de faire plus ample connaissance avec la bête, et surtout d'apprécier une technique de chasse pour le moins aussi surprenante qu'efficace.
 
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr