ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES - C-KOI ? - HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
L'ANTHRÈNE !
(Coléoptère Dermestidae)
 
(page 2 sur 3)
 
- pour quitter les agrandissements faire "page précédente" dans votre navigateur -
 
 
Intro !

Pour reprendre une "pub" en son temps bien connue, on peut dire que ce mini coléoptère fait le maximum, et ce n'est pas les entomologistes qui diront le contraire.

 
De fait les larves d'anthrènes ont une fâcheuse tendance à ravager les collections d'insectes insuffisamment surveillées ou traitées. Dans les cas extrêmes il ne reste quasiment que les épingles et les étiquettes, les insectes entreposés étant plus ou mois réduits à l'état de pulvérulence excrémentaire.
 
Comme vous le verrez, et c'est bien là le problème, ces minuscules bestioles peuvent en fait s'en prendre à toute matière sèche d'origine animale ou végétale, et croyez-moi nos maisons en recèlent souvent plus qu'il n'y paraît. Il s'ensuit de très réelles possibilités de nuisances ...d'autant que l'apparente insignifiance de l'insecte est fort trompeuse, et que les parades ne sont pas toujours à la mesure d'une bestiole qui a le chic pour trouver gîte et couvert là où on ne l'attend pas.
 
Présentation
 
Les anthrènes appartiennent à la Famille des Dermestidae, laquelle comporte une cinquantaine d'espèces pour la faune française. Beaucoup sont nuisibles, et outre les Anthrènes en question on citera les Dermestes (cf. page entomo), ou encore leurs cousins les Attagènes. Les Anthrènes adultes (ci-dessous) sont globuleuses, et zébrées de squamules brunâtres, ocracées, ou grisâtres, d'où une allure de minuscule coccinelle, du moins pour le profane. La durée de vie de l'adulte est brève, et essentiellement consacrée à la reproduction, ce qui est de règle chez de nombreuses espèces d'insectes.
 
anthrènes adultes anthrène adulte grossie excréments d'anthrènes
à gauche: anthrènes adultes, l'allumette permettant d'apprécier leur petitesse;
au centre: détail d'une anthrène adulte; à droite: "poussière" excrémentaire des anthrènes
 
la larve
 
Très velues, et ressemblant à de petites chenilles, les larves d'anthrènes sont dotées d'un solide appétit, et de mandibules véritablement à toute épreuve. Elles passent généralement inaperçues car la plupart du temps elles évoluent (dans tous les sens du terme), à l'intérieur des insectes ou matières qu'elles attaquent. Elles sont en outre très petites, et souvent plus ou moins statiques, ce qui ajoute à leur discrétion . Les excréments (ci-dessus à droite) forment une très fine et typique "poussière", aisément repérable et identifiable, du moins pour un oeil averti.
 
Dans le cadre d'une collection d'insectes la "poussière" en question permet de déceler à coup sûr la présence du parasite, mais aussi de le localiser, car elle se situe évidemment à l'aplomb de l'insecte attaqué. Découverte à un stade précoce, c.a.d. en l'absence de dégâts apparents, cette pulvérulence permet à coup sûr d'éviter le pire ...sous réserve d'intervenir rapidement, via un insecticide ou ....le congélateur !
 
larves d'anthrènes (à terme) détail d'une larve d'anthrène avec "pinceaux" détail d'une larve d'anthrène avec "pinceaux"  réduits détail d'une larve d'anthrène sans "pinceaux"
de gauche à droite: 1)- larves d'anthrènes au terme de leur croissance; 2)- larve d'anthrène avec ses typiques "pinceaux" abdominaux au complet. Vous noterez que ces faisceaux de poils se redressent et se déploient en éventail quand la bestiole est inquiétée, mais aussi que les poils les constituant tendent à tomber à l'approche des mues, comme sur les clichés suivants. 3)- larve avec pinceaux ....disons "usagés"; 4)- larve dépourvue desdits pinceaux.
 
la nymphe

Chez les Coléoptères la mue nymphale, c'est-à-dire le passage de la larve à la nymphe, se solde par le refoulement de la dépouille larvaire, et par l' abandon pur et simple de cette dernière. Chez l'anthrène les choses se passent très différemment, et les illustrations ci-dessous en témoignent. Le moment venu, et donc quand la larve est parvenue au maximum de son développement, la nymphe se forme à l'intérieur même de la dépouille larvaire ....et y reste ! Vous noterez l'ouverture dorsale de l'exuvie, laquelle se produit lors de la nymphose, son rôle étant bien sûr de faciliter l'émergence de l'anthrène quand elle deviendra adulte.

 
nymphes d'anthrènes "in situ" nymphe d'anthrène, gros plan nymphe d'anthrène extraite de son exuvie larvaire nymphe d'anthrène extraite de son exuvie larvaire (grossie)
de gauche à droite : 1)- nymphes d'anthrènes, telles qu'elles se présentent; 2)- détail, vous remarquerez que la nymphe se forme au sein même de la dépouille larvaire, ce qui est exceptionnel chez les Coléoptères. Vous noterez également l'ouverture dorsale, la sortie du futur adulte s'en trouvant ainsi facilitée; 3)- nymphe extraite; 4)- idem, en "gros plan".
 
nymphe d'anthrène en cours de maturation (cliché 1) nymphe d'anthrène en cours de maturation (cliché 2) nymphe d'anthrène en pré-mue imaginale nymphe d'anthrène adulte en cours de maturation
de gauche à droite: 1 & 2)- nymphes d'anthrènes en cours de pigmentation, et donc de maturation.
3)- nymphe sur le point de faire sa mue imaginale. Vous noterez que les bestioles des clichés 1-2-3 ont été extraites de leurs dépouilles larvaires.
4)- Anthrène adulte, en phase de maturation, telle qu'elle se présente, c'est-à-dire dans sa mue larvaire.
 
 
les dégâts
 
La boîte d'insectes ci-dessous illustre parfaitement le "pire" qui puisse arriver, et même le plus que pire. Bien entendu pareille ruine ne survient pas du jour au lendemain, et en l'occurrence elle résulte à l'évidence d'un total abandon, et non d'une négligence passagère!
 
vue d'ensemble ..... attaque d'anthrènes sur collection (abandonnée ! ) d'insectes détail des insectes en "kit" ....et détail du "puzzle" !
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr