ACCUEIL - COLEOPTERES - LEPIDOPTERES - AUTRES - C-KOI ?- HISTORIETTES - NEWS - LIENS - WANTED ! - MAILS d'OR -
 
 
C-KOI ... trouvés !
 
- pour quitter les agrandissements faire "page précédente" dans votre navigateur -
 
(page 2 sur 2)

 

clichés Alain Sausseau. 
 
Larves d'insectes Homoptères Fulgoroidea, de la Famille des Issidae. Merci à Alain Ramel !
Nota: le nombre des espèces, et l'absence de critères fiables sur photos, font qu'il ne serait pas sérieux de prétendre aller plus avant.
 
 
à titre.... ....comparatif !
 
Larve et adulte d'une autre espèce ressemblant fort à Issus coleoptratus.
Sur un figuier jouxtant mes chênes (clichés perso; 2005) 
 
 

 
cliché Louis Lemaître
 
Larve "porte-sac" de Chrysomèle du Genre Clytra.
Merci à Alain Ramel pour sa contribution éclairée !
 

 
hspace=20 adulte c koi N°4
Clichés perso.
 
Rectificatif ! : il s'agit en fait de Clitellaria ephippium, Diptère Stratiomyiidae . Larves trouvées dans le terreau d'un très vieux chêne têtard.
....et cette fois la détermination est bien le fait d' Alain Ramel !
 

 
Cliché de Céline Laroche ...et de ses entomologistes en herbe (Niko, Vadim, Milo) !
 
Relevant bien sûr des Geometridae (="Phalènes"), cette très mimétique chenille "arpenteuse" a été déterminée par David Demerges (merci à lui !).
Il s'agit de Biston betularia, papillon nocturne très répandu et commun.
 

C-KOI N° 2 Micro-punaise ( 5-VII-05 )
 
"Micro-punaise", là aussi "hexagonale", et toujours proposée par Carole Bernon
 
Selon Alain Ferre ( merci à lui ! ), il s'agirait d'une larve d'Heterotoma sp.
... et de Gonocerus sp. pour Gaël Bricon , argumentaire à l'appui. Merci à lui également
 

Errare humanum est ! Pour Alain Ferre ( re-merci à lui ! ) il s'agirait en fait d'une larve de la Famille des Coridae ( sous-Famille des Corinae), avec la presque certitude d'un second stade d'Enoplops scapha. L'argumentaire fait notamment état des articles 2 et 3 aplatis en raquette, des tibias striés, et d'un abdomen dentelé ... celui des Gonocerus ne l'étant pas !

 
Nota: si besoin était je rappellerais combien les larves d'insectes sont le plus souvent difficiles à déterminer,
notamment chez les punaises où la morphologie et le chromatisme sont susceptibles de différer d'un stade à l'autre.
  
C-KOI N° 3 ( 5-VI-06 )
Parasite indéterminé. Je préçise qu'il ne s'agit pas d'une graine, un cliché d'origine différente se présentant de même .
 
Selon David Demerges (merci à lui ! ), il s'agit d'une chenille d'Orthosia cruda (Noctuidae)...
...et d'un oeuf de mouche Tachinaire ...restant à déterminer !
 
cliché de "baek dumbl" <dumbldor95@hotmail.com>
 

C-KOI N° 5 : (17-VIII-07)
Dans les anfractuosités d'un mur (cliché de Jean-Christophe Dourdy)
 
Il s'agit d'une ponte de punaise ... après éclosions !
Sur agrandissement, et sur les oeufs les plus à gauche, on devine la "dent de l'oeuf", sous la forme d' une stucture triangulaire. Cette "dent" permet de désoperculer l'oeuf, et donc la sortie de la jeune larve. Merci à Gaël Bricon, fin connaisseur en matière d' Hémiptères.
 

 
 
 
les pages entomologiques d' andré lequet : http://www.insectes-net.fr